Association écoquartier | Pour habiter et travailler autrement

  • Qu’est-ce qu’un écoquartier?

Il n’y a pas
d’écoquartier modèle…

Si le terme d’écoquartier a fait son apparition dans le dictionnaire Larousse en 2011 (partie d’une ville ou ensemble de bâtiments qui prennent en compte des exigences du développement durable, notamment en ce qui concerne l’énergie, l’environnement et la vie sociale), il n’y a pas pour autant de définition unanimement reconnue. De même, il n’y a pas d’écoquartier modèle, chacun étant spécifique au contexte dans lequel il s’inscrit.

L’écoquartier n’est pas une fin en soi, mais un moyen

Un écoquartier ou quartier durable, c’est avant tout un quartier, soit un morceau de ville. Ce n’est pas un îlot refermé sur lui-même, mais au contraire un quartier intégré dans le tissu urbain environnant et ouvert sur la ville. Le développement d’un écoquartier s’inscrit dans une maîtrise coordonnée de l’urbanisation et de la mobilité. C’est un quartier dense et fonctionnellement mixte, avec une desserte en transports publics et un réseau de mobilité douce performants, afin de favoriser une mobilité durable et de limiter ainsi le trafic individuel motorisé. Un écoquartier vise aussi à réduire la consommation de ressources non renouvelables et à minimiser son empreinte écologique. Il répond ainsi à des exigences environnementales élevées, que ce soit en terme d’énergie, de matériaux, de gestion des eaux ou de biodiversité notamment.

C’est encore un quartier qui favorise la mixité intergénérationnelle et sociale, notamment au travers de conditions cadres permettant l’accessibilité au logement pour tous. Les espaces publics et espaces verts doivent également être suffisants et de qualité, en tant qu’espaces de détente et de rencontre qui contribuent au lien social et à la convivialité du quartier, et offrent une haute qualité de vie à ses habitants et travailleurs.

Enfin, étant avant tout construit pour ses habitants et ses usagers, un écoquartier ne peut se développer sans un processus participatif. Les futurs habitants et usagers, de même que ceux des quartiers environnants, doivent être intégrés le plus en amont possible, afin de prendre en compte leurs besoins, mais également de bénéficier de leur expertise citoyenne.

Écoquartiers ou projets d’écoquartiers romands :